Ce soir, je posais.

Pendant une pose longue de 3/4 d'heure sans bouger,mes
pensées vagabondaient et je pensais à toi. Je t'ai dit plein de choses
douces, dommage que je ne puisse pas m'interrompre pour les écrire, parce
que c'était beau, mais ma mémoire est volatile. J'étais nue là devant une
bonne vingtaine de personnes et je t'imaginais parmi eux. Tu me regardais :
placée de dos, avec une glace devant moi renvoyant l'image de face. J'avais
les avant-bras appuyés au dossier d'une chaise et les jambes croisées, pour
faire ressortir la courbe de mes fesses et la cambrure de mon bassin.

Tu m'observais tellement que je sentais alors tes mains parcourir mon corps,
faisant frémir mon épiderme tendu sous la caresse. Mes seins s'agitaient
imperceptiblement sous tes coups de langue coquins et aguicheurs, les
tétons s'empourpraient en durcissant, ma nuque se courbait doucement sous
l'emprise ferme de tes mains attrapant mes cheveux, mon ventre se creusait
sous l'effet du désir que m'inspiraient tes caresses devant tout le monde,
mais moi seule le savait et le sentait.

Puis tes mains s'immisçaient d'autorité, entre mes cuisses croisées et
cherchaient le chemin de mon désir. Sans défaire mes jambes, je te
laissais me fouiller, m'ouvrir, me pétrir et me pénétrer de tes doigts
délicieux, humide de mon envie folle de te prendre dans ma bouche. Soudain,
c'est toute ta main qui envahissait mon vagin et dansait une folle
sara-bande qui me donnait envie de crier.

Mais tu sentais mon envie et ta main fermement posée sur mes lèvres
m'intimait l'ordre muet de me taire. Alors, je t'ai mordu la main, pour te
faire partager l'ivresse que tu me communiquais. Je crois que tu as
compris. Tu as retiré ta main et d'un geste rapide, tu as léché mon con
quelques minutes, comme pour te faire pardonner de me laisser .. dans cet
état. Je ne bougeais toujours pas, mais fermais les yeux accrochés au tiens.
Tu t'es placé dernière moi, tu m'as caressé le dos longuement, pétri les
fesses à pleines mains, cherché la douceur de la peau derrière
le genou,
massé les chevilles... Hum!!!! j'étais un petit chat ronronnant de désir.
Soudain, tu m'as mordu entre les cuisses, j'ai étouffé un cri mais déjà je
sentais la raideur de ta queue derrière mon dos "Tenez-vous droite,
Mademoiselle" semblait-elle me dire. Avec insistance, elle passait entre mes
jambes croisées, excitant tous mes orifices. Elle me disait " là, tu aimes
là? tu la veux là ou là? tu me sens ici? devant? derrière? on hésite? les
deux? Ah bon, d'accord!".

Par l'avant, tu m'a pénétré délicatement, la porte était ouverte, tu n'avais
aucune excuse... puis tu as cherché l'issue entre mes fesses. D'un seul
coup, elles se sont ouvertes et là, c'est toi qui a poussé un cri, je t'ai
entendu. Tu m'as labourée, travaillée, polie, triturée, vrillée, surinée,
plantée, tellement et tellement que j'ai dû crier de plaisir, parce qu'à ce
moment là, on m'a proposé de me détendre pour reprendre la pause ensuite.

Ah oui, oui, oui, c'était du plaisir à l'état pur avec toi, fantôme parmi
les figurants de ce drôle de cinéma X. J'ai éclaté de plaisir et toi aussi. Tu
ne pouvais plus t'arrêter et tu ahanais comme un cheval sur sa jument
verte... Dans un ultime cri, tu as joui et j'ai senti ton jus épais et
brûlant envahir ma croupe. Délivrance ultime, moment de bonheur absolu, seul
deux "accords de corps" peuvent émettre de telles émotions. Et... nous
étions là, tellement concernés, brûlants, assoiffés, haletants mais
tellement heureux.

J'ai repris la pose, personne n'a rien remarqué. J'étais entrée seule, je
suis ressortie seule, mais entre temps, j'ai atteint le ciel avec" le Fantôme
du modèle".


 

Merci beaucoup ' Praline ' pour tes jolis mots...





Jeudi 23 octobre 4 23 /10 /Oct 19:35

Voir les 20 commentaires - Déposer votre mot...

 

 


Tu veux que je te raconte un de mes grands fantasmes inavouable?


...Oui! Dis moi?


Et bien... je voudrais que l'on arrive à me faire supplier et hurler de plaisir mais à un point .... inavouable... me faire attendre, que je supplie que je demande!

Mais pas dans la dentelle!
Et bien, on n'est jamais parvenu à me rabaisser... Je suis coriace!
Rabaisser dans le terme respectable, j'entends bien !


...Comme je te le dis depuis longtemps, il faut vraiment que l'on se rencontre toi et moi !!!
Je te promet ... si tu savais ce que je te promet! Hummm,


Et bien j'attends ce moment avec grande impatience...


...Je suis très tentée et curieuse de te faire vivre cela...


Et bien tente alors...qui n'essaye rien n'a rien!


Alors...soyons folles!!


...C'est parfait, tu seras gatée, je t'attends donc comme prévu, ce fameux week end... Une belle date de lumiéres folles entre toi et moi...Et...










Mardi 21 octobre 2 21 /10 /Oct 10:53

Voir les 22 commentaires - Déposer votre mot...

 

Une pour le soir,











 

ou une pour le matin...






Lundi 20 octobre 1 20 /10 /Oct 07:21

Voir les 13 commentaires - Déposer votre mot...


 Une légère brume se répand, se liquéfie et se dissippe,
laissant apparaître un fluide tentateur,
mélé de vagues aériennes et de mousses légères.







Vendredi 17 octobre 5 17 /10 /Oct 17:46

Voir les 15 commentaires - Déposer votre mot...

 

Un grand MERCI à tous ceux qui sont venus me voir, qui continuent, et aussi, à tous ceux qui viendront...

Mon blog vient tout juste de fêter son premier mois d'éxistence et il a déjà beaucoup grandit! C'est un beau bébé qui pousse très vite...

Je ne pensais pas atteindre aussi rapidement ce tel succés que vous m'offrez tous, par vos visites quotidiennes et vos commentaires si nombreux.

Ce monde de la 'blogosphère' m'était totalement inconnu avant cette aventure et j'avoue que je me prends au jeu, mes nuits sont courtes, mes fantasmes exçacerbés( à cause de vous!) et je prends beaucoup de plaisir à penser à vous tous chaque jour et à ce nouvel univers qui nous réunit.

Alors maintenant, juste pour vous faire naître un sourire du coin des lèvres, je vais faire comme aux 'Césars' !!!! Sourires...


Merci à :

C'Kissa pour la conception et l'amélioration de mon blog...

Michel qui me fait si belle en photo, merci a toi...

MoZEmo et Fahrenheit pour leurs merveilleux mots

Praline,,, ma douce complice fantasmagorique comme dirait Monsieur Dali

Charmant qui veut me faire tenir debout sur une poutre de 10 cm! Pff ...

Missy Chérie toujours présente. Hummm...

Ptiteprincesse qui se cache mais qui est là! Je vous promet...

Ludwig qui raconte toujours QUE des bétises!

Sophienet et Roméo, les éclairés du zoom

Zeus et Artémis, les Dieux des mots réunis

Barthélemy... ah Barth, c'est quand la foto au fait ?

Fred (heu...psss les filles: il est super beau!)

Steeve... allo Steeve ou es tu ?

Duchesse qui arrête pas de ronronner et de ... chanter

Mom, le copain de l'Ecrivain...

Robinson qui cherche des perles dans la mer... loin , loin très loin

Maître.P et sa douce Lady jolie

Kévin, la limousine (ah çà rime!)

Angie, Angesensuel, Luun, Emma, Eve mes jumeaux jumelles de sensualité

Ezael à qui je prête Mylène Farmer si elle me la rends !Reviens Ezael...

Passion lingerie qui veut ma p'tite culotte

Ain sensible ... rencontré sur msn on ne sait pas comment ni par qui?! Magique

Samantha, je vais lui voler les chaussures à talons!

Aline qui a posé le tout premier commentaire, merci !!


Puis aussi:

Milène, Jean-marie, Raf, Stafina, Bebbib, Exib, Chipie, Ind love, Playm... Gros bizous!


Voilà , j'éspère n'avoir oublié personne sinon je vais avoir encore la féssée!!!

Et comme dirait... ' On s'est donné rendez vous dans 10 ans, même jour, même heure...' Même blog ...

Je vous adore !

Titia






Jeudi 16 octobre 4 16 /10 /Oct 11:26

Voir les 20 commentaires - Déposer votre mot...


                                                                         

                                                      Au seuil de sa grotte,Manon

...a laissé ses moutons









                                                              
                                                                     fait ressurgir son corps de déesse,

pour retrouver la source de la Grande Prêtresse











                                                     
                                                     mais ....la baguette du sourcier

trouvera t elle l'eau cachée?






MoZEmo a associé ses mots aux miens ... 
 




Mercredi 15 octobre 3 15 /10 /Oct 14:44

Voir les 13 commentaires - Déposer votre mot...
 

Il m'a laissée là... Contre cette poutre de bois,








 

toute seule, je ne savais que faire;






livrée à son bon vouloir et à son pouvoir,














 

Je n'avais qu'à attendre la sentence...

Mais quand viendra t elle?





















Mardi 14 octobre 2 14 /10 /Oct 13:06

Voir les 11 commentaires - Déposer votre mot...

Retour première page

  • Le blog de TITIA D'oR
  • : Des photos, des mots... Pour vous ravir pupilles et papilles...

Titia D'oR

  • Le blog de TITIA D'oR
  • Une vie qui est, qui sera, une vie qui passe.

Dans toutes les langues.

O-sez !

Logo marque O-sens

C'est dans...

Sage comme une image.

  • ceze9
  • Rose blanche rouge

Là ou je vais...

Un blog par mois à l'honneur

Les pages lues

J'aime regarder les filles qui marchent ...

http://i20.servimg.com/u/f20/11/12/55/83/femd10.gif

Avertissement

Toutes les photos présentes sur ce blog sont couvertes par les droits d’auteur.
En vertu de l’article L.122-4 du Code de la propriété intellectuelle,
toute reprise, utilisation sans accord de l'auteur est répréhensible.
Sauf accord préalable demandé par mail,
l'utilisation partielle ou entière des photos présentées ici est INTERDITE

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés